Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grand Orient de France

12 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grand Orient de France

Le Grand Orient de France, né en 1728, prend cette appellation en 1773. Les grandes étapes de son histoire sont celles de l’élection au suffrage universel de ses vénérables dès 1773, de l’inspiration de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, des libertés affirmées en 1848 par son combat pour l’abolition de l’esclavage et en 1871 par la participation de ses membres aux combats de la Commune de Paris.

Entre 1877 et 1905, le Grand Orient de France lutte pour la République, les libertés politiques civiles et sociales, la liberté d’association et la séparation des Églises et de l’État. Enfin, il affirme la liberté absolue de conscience de manière interne en 1877. Le Grand Orient de France, à ce jour, regroupe 47 000 frères au sein de 1049 loges.

Il reconnaît la plupart des autres obédiences qu’elles soient masculines, féminines ou mixtes, sous réserve qu’elles partagent avec lui le respect des valeurs de liberté,d’égalité et de fraternité et qu’elles s’engagent à défendre l’idéal laïque et les institutions républicaines. Il reconnaît la qualité maçonnique de l’initiation féminine.Le Grand Orient de France oeuvre à renforcer les relations qui unissent les obédiences visant ainsi à assumer plus efficacement le rôle de la franc-maçonnerie dans la société, notamment dans le cadre de la construction européenne où il a participé à la création de l’Espace maçonnique européen.

Plus ancienne et plus importante obédience maçonnique française, le Grand Orient partage ses racines avec les autres obédiences à égalité de droits, de devoirs et de responsabilités.

GODF
16, rue Cadet - 75009 Paris
http://w
ww.godf.org

Source : http://www.i-m-f.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=69&Itemid=78&lang=fr

Partager cet article

Commenter cet article