Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

obediences

Découvrir les obédiences présentes au Salon 2015 : la Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis

14 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les obédiences présentes au Salon 2015 : la Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis

La Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis (GLISRU) est l'unique Obédience traditionnelle et symbolique qui soit plurielles (elle fédère des Loges : masculines, féminines et mixtes) et Multi-rites (7 Rites maçonniques différents sont pratiqués) depuis sa création.

Histoire

La GLISRU est issue en ligne directe de la Loge Nationale Française (LNF) qui fut créée en 1968 par 3 loges de la Grande Loge Nationale Française-Opéra (devenue depuis la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra - GLTSO).

En 1973 au sein de la LNF, strictement masculine, une tendance humaniste plus ouverte sur le monde extérieur et favorable à l’initiation des femmes se développe à Lille sous l’impulsion de René-Jacques MARTIN qui en assurera la direction.

Une nouvelle structure verra alors le jour qui prendra le nom de : « Ordre Maçonnique Universel HUMANITAS pour les pays de langue française – Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis ».

Cette nouvelle Obédience intégrera plusieurs loges, dont certaines mixtes, et décidera de garder le seul nom de « Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis (GLISRU) » pour les ateliers symboliques travaillant aux 3 premiers degrés.

Fidèle à l’esprit et à la volonté de ses fondateurs, la GLISRU promeut et défend une Maçonnerie authentiquement Traditionnelle, Symbolique et Spiritualiste avec un fonctionnement administratif et une organisation réellement démocratiques.

Sa culture maçonnique la conduit à exclure du champ de ses travaux, les sujets sociétaux et politiques, mais elle encourage chacun de ses membres à participer à la vie de la cité, selon ses disponibilités et ses engagements.

Mai 2008, la GLISRU devient membre du CLIPSAS (organisation internationale de la Franc-maçonnerie adogmatique).

Mai 2013, lors de l’assemblée générale du CLIPSAS, qui s’est déroulée à Lima, la GLISRU a été élue pour assurer la liaison avec les Commissions Continentales Européennes. Ce qui confirme sa notoriété nationale, européenne et inter-continentale.

Février 2015, lors de la réunion annuelle des hospitaliers de l’obédience, à lieu la création de CHLOE international, afin de mettre en pratique les valeurs morales fondamentales pour les francs-maçons. (Centre de Liaison des Hospitaliers Opératifs pour l’Entraide, www.clhoe.org)

Situation actuelle

La GLISRU est constituée à mi 2015 de 25 Loges symboliques (pour + de 250 membres) implantées principalement en France métropolitaine mais aussi en Belgique, aux Antilles et en Guyane.

Son développement raisonné et maîtrisé lui assure une cohésion interne et une reconnaissance de la plupart des grandes Obédiences françaises et étrangères, avec lesquelles elle a signé près de 20 traités d’amitié ou de conventions.

Source CI GLISRU – document avril 2015

http://www.glisru.eu/

Lire la suite

Découvrir les obédiences présentes au salon 2015 : l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal

12 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les obédiences présentes au salon 2015 : l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal

Dans le monde de la Franc-Maçonnerie, beaucoup de familles maçonniques ont pour nom « Grande Loge » ou « Loge » de tel ou tel pays.

L’OITAR porte un nom différent : Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal. Un nom étonnant, énigmatique. Un nom où chaque terme possède un sens précis.

L’OITAR est un « Ordre Initiatique » et non une obédience. En cela il affirme que la cohérence du chemin maçonnique prime sur l’organisation pratique des Loges maçonniques.

Il revendique le terme « Initiation », qui signifie que le Franc-Maçon meurt symboliquement pour renaître à une nouvelle vie.

« Traditionnel », car l’OITAR se fie à la tradition, c’est à dire au savoir et à la connaissance que les anciens ont mis à la disposition de l’humanité, si elle sait décoder le livre de la transmission. Tradition ne signifie pas "passéisme" : c'est en relisant et en ré-interprétant la Tradition que les Hommes s'approchent des valeurs intemporelles.

Enfin, l’OITAR pratique symboliquement « l’Art Royal », la recherche de la transmutation du vil métal, en or humain, à travers la recherche de notre royauté intérieure.

La Franc-Maçonnerie est une école de sagesse qui offre à chacun, par une méthode éprouvée, des choix de réalisation personnelle au sein d’une collectivité qui se veut, non la réunion des égoïsmes, mais une fraternité accueillante aux hommes et aux femmes de bonne volonté.

http://www.oitar.info/

Lire la suite

Découvrir les obédiences présentes au salon 2015 : La Grande Loge Traditionnelle de France

12 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les obédiences présentes au salon 2015 : La Grande Loge Traditionnelle de France

La Grande Loge Traditionnelle de France s’inscrit dans le paysage maçonnique français, forte des valeurs de la Maçonnerie traditionnelle et régulière et de l’héritage de l’esprit des bâtisseurs de cathédrales comme des Francs–Maçons du XVIIIème siècle qui orientèrent leurs activités fraternelles vers une recherche philosophique et spirituelle : se connaître soi-même, construire et se construire sous le regard des autres

Obédience se voulant ouvertement et profondément à visage humain, elle rassemble des frères qui ont choisi de se retrouver dans la tradition et la régularité pour travailler dans un double esprit de rectitude : rectitude du travail juste et parfait et rectitude de la fraternité sans faille. Cette qualité de la Maçonnerie pratiquée incite un nombre croissant de profanes et de frères à la rejoindre, notamment dans ses régions d’implantation.

Cette idée de régularité (qui se traduit par le respect du texte connu comme la Règle en 12 points, qui reprend les éléments des landmarks) est prise comme la pierre d’angle fondatrice de la GLTF. Elle explicite notamment le sens du terme « Traditionnel » de son sigle.

Ses activités sont porteuses de son attachement à l'esprit de fraternité, à l’exemplarité, comme au sérieux et à la qualité des travaux. Obédience multi-rites, la GLTF donne la possibilité de suivre un parcours maçonnique harmonieux dans un rite de culture (à planches) ou d'oralité conforme à la sensibilité de chacun. Organisation s’interdisant d’intervenir dans le débat politique ou religieux en vertu de la règle traditionnelle de la Maçonnerie, elle est fortement implantée dans la Région Bretagne – Pays de Loire (où sa structure régionale est appelée Grande Loge Provinciale Bretagne-Atlantique; 5 rites sont représentés dans cette province : Rite Ecossais rectifié, Rite Ecossais ancien et accepté, Rite York [ou américain], Rite Français, Rite Emulation)

Livret de présentation

http://www.gltf.fr/wpcontent/uploads/2013/03/plaquette-GLTF-def.pdf

GLTF / GLPBA (Grande Loge Provinciale Bretagne Atlantique)

http://www.gltf.fr

gltfbretagneatlantique@gmail.com

Lire la suite

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grand Orient de France

12 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grand Orient de France

Le Grand Orient de France, né en 1728, prend cette appellation en 1773. Les grandes étapes de son histoire sont celles de l’élection au suffrage universel de ses vénérables dès 1773, de l’inspiration de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, des libertés affirmées en 1848 par son combat pour l’abolition de l’esclavage et en 1871 par la participation de ses membres aux combats de la Commune de Paris.

Entre 1877 et 1905, le Grand Orient de France lutte pour la République, les libertés politiques civiles et sociales, la liberté d’association et la séparation des Églises et de l’État. Enfin, il affirme la liberté absolue de conscience de manière interne en 1877. Le Grand Orient de France, à ce jour, regroupe 47 000 frères au sein de 1049 loges.

Il reconnaît la plupart des autres obédiences qu’elles soient masculines, féminines ou mixtes, sous réserve qu’elles partagent avec lui le respect des valeurs de liberté,d’égalité et de fraternité et qu’elles s’engagent à défendre l’idéal laïque et les institutions républicaines. Il reconnaît la qualité maçonnique de l’initiation féminine.Le Grand Orient de France oeuvre à renforcer les relations qui unissent les obédiences visant ainsi à assumer plus efficacement le rôle de la franc-maçonnerie dans la société, notamment dans le cadre de la construction européenne où il a participé à la création de l’Espace maçonnique européen.

Plus ancienne et plus importante obédience maçonnique française, le Grand Orient partage ses racines avec les autres obédiences à égalité de droits, de devoirs et de responsabilités.

GODF
16, rue Cadet - 75009 Paris
http://w
ww.godf.org

Source : http://www.i-m-f.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=69&Itemid=78&lang=fr

Lire la suite

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Le Droit Humain

12 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Le Droit Humain

L’ordre maçonnique mixte international « Le Droit Humain » est initiatique, philosophique et philanthropique. Depuis 1893, il réunit dans la mixité – véritable force motrice dans la réflexion commune qui se pratique dans les loges – et dans l’internationalisme, des êtres humains qui veulent travailler au progrès de l’humanité tout en respectant le principe de laïcité.

Pour obtenir l’amélioration de la société, ses membres travaillent à leur perfectionnement moral et intellectuel. Adogmatiques, ils placent leurs travaux en dehors de toute religion, de toute école philosophique, de tout parti politique. Leur démarche repose sur l’éthique laïque qui garantit à tous la liberté absolue de conscience et de pensée dans un esprit de totale tolérance mutuelle, ce qui favorise le rayonnement de l’esprit humaniste.

Au XIXe siècle, Maria Deraismes, journaliste, militante des droits de la femme et de l’enfant, fait la connaissance du docteur Georges Martin, franc-maçon, sénateur, conseiller général, avec qui elle mène des campagnes en faveur des droits civils et politiques des femmes, pour l’école laïque et contre le sectarisme clérical à une époque où fleurissent l’antirépublicanisme et le cléricalisme militant. Remarquée par les francs-maçons, elle est initiée le 14 janvier 1882 par la loge Les Libres penseurs du pecq, et devient la première femme franc-maçon de France, symbolisant ainsi l’égalité initiatique et ouvrant la voie à l’initiation féminine. Le 4 avril 1893, Maria Deraismes crée une loge nommée Grande Loge symbolique écossaise de France Le Droit Humain qui allait donner naissance à l’Ordre maçonnique mixte international Le Droit Humain , origine de la franc-maçonnerie mixte. Le Droit Humain travaille au rite écossais ancien et accepté, dans la continuité initiatique qui rassemble en une structure unique les ateliers de tous les grades. La Fédération du Droit Humain compte près de 15 000. L’Ordre maçonnique mixte international « Le Droit Humain » est présent sur tous les continents. Actuellement, il est avec ses 560 loges, présent dans plus de 60 pays.

Fédération française du Droit Humain
9, rue Pinel - 75013 Paris
http://www.
droit-humain.org

Source : http://www.i-m-f.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=71&Itemid=80&lang=fr

Lire la suite

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grande Loge Féminine de France

12 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grande Loge Féminine de France

Obédience maçonnique, la Grande Loge féminine de France rassemble plus de 14 000 femmes unies dans une démarche d’ordre spirituel et philosophique qui aboutit à un humanisme fondé sur le sens de la responsabilité et de l’action.

Entrer en franc-maçonnerie signifie que l’on a choisi de travailler et de réfléchir avec les autres – nos Soeurs – dans un groupe humain qui est la loge.
Cette réflexion collective est indissociable de la nécessité de se livrer à l’introspection. Notre mot d’ordre, le « connais-toi toi-même » de Socrate implique une remise en question personnelle. Ce double travail permet de se situer à la fois dans l’univers et dans la société, afin d’y définir sa propre action et d’enrichir sa pensée au plan initiatique et métaphysique.

La démarche maçonnique, enracinée dans la tradition (cette force symbolique et culturelle qui nous vient de toutes les civilisations) offre un ancrage solide dans l’histoire de l’humanité. Tournée aussi vers l’avenir la franc-maçonnerie est en recherche permanente de progrès et d’amélioration individuelle et collective. Ainsi est-elle dite à la fois « traditionnelle et progressiste ». Cet enracinement dans le passé le plus lointain et cette marche résolue vers l’avenir, dont la vraie franc-maçonne ne saurait avoir peur, lui permettent d’affronter la réalité, de l’analyser et de définir ainsi une ligne de conduite au quotidien. En cela, nous sommes des femmes de notre temps, responsables, capables de comprendre et d’agir, tant dans notre milieu familial et professionnel que dans la Cité dont nous voulons être des témoins éclairées et des actrices efficaces.

La société contemporaine continue à apporter des difficultés, des régressions à dénoncer et à combattre mais aussi des progrès à valoriser et à utiliser comme leviers pour aller encore plus loin. La méthode maçonnique nous offre des outils spécifiques et exceptionnels (loges, symboles, rituels…) qui nous permettent de mieux appréhender le monde et notre environnement, pour comprendre toujours davantage et agir en conséquence dans le sens de la « vraie morale » à savoir ce qui est « bon pour l’humain ». Nous voulons penser et construire positivement. Si pour nous la connaissance n’a pas de limite, la raison et le sens de l’autre, le respect de l’universel et de l’humain nous imposent mesure, rigueur et modestie. La maçonne réfléchit avant d’agir ; elle se doit d’être courageuse, prudente et bienveillante.

Elle refuse tout dogme, toute idéologie et milite pour la liberté de penser, pour la reconnaissance de l’autre comme son semblable ; elle exige le respect mutuel, ce qui est important de nos jours où s’affrontent toujours fanatismes en tous genres,violences, voire barbaries. A ce titre nous affirmons deux principes sacrés : tolérance et laïcité.La tolérance n’est pas le refus de la confrontation des points de vues mais simplement le respect absolu de l’autre - notre soeur, notre frère - dans son existence, sa parole et ses croyances. De là découle la notion de laïcité. Etre laïque c’est accepter que notre semblable pense et croit différemment de nous, chacun respectant scrupuleusement les personnes et les consciences, dans un esprit de fraternité, vraie source de la notion de liberté individuelle.

En tant que membres d’une association humaniste nous ne pouvons accepter les atteintes à la dignité de la personne humaine, d’où qu’elles viennent, quelles que soient leurs justifications. En tant que groupe féminin nous veillons plus particulièrement à la défense des femmes et des enfants ; aussi voulons-nous oeuvrer avec la plus grande énergie pour faire respecter leurs droits, garantir leur sécurité, leur intégrité physique et morale, leur liberté.

Notre espoir et notre but : une humanité plus solidaire et plus éclairée. Aussi nous attacherons-nous toujours à transmettre l’initiation. C’est là notre premier devoir et notre honneur de francs-maçonnes.

Grande Loge Féminine de France
60, rue Vitruve - 75020 Paris
http
://www.glff.org

Source : http://www.i-m-f.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=68&Itemid=77&lang=fr

Lire la suite

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra

12 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra

Au seuil du troisième millénaire, la GLTSO regroupe 168 loges (dont certaines dans les territoires d'outre-mer et à l'étranger (Belgique, Italie, Espagne, Brésil, Sénégal, Congo, Cote d'Ivoire.) et plus de 3 000 membres.

Le rite majoritaire est le RER, mais sont également pratiqués le Rite français traditionnel, Le Rite émulation, le Rite d'York, le Rite écossais ancien et accepté, le Rite de la Royal Arch ainsi que celui de la loge de Mark. La GLTSO reste attachée à l'aspect initiatique de la Maçonnerie, à la pratique rigoureuse des rituels, l'étude des symboles, le perfectionnement spirituel de ses membres, la fraternité avec tous les maçons, quelle que soit leur appartenance. Ses travaux se déroulent sous l'égide du Grand Architecte de l'univers et l'apprenti prête serment sur le premier chapitre de l'Evangile de Saint Jean.

Elle n'opte pas pour une intervention directe dans la vie politique et la « société civile », mais enjoint ses frères « d'aller porter parmi les autres hommes les vertus dont ils ont promis de donner l'exemple ». Elle participe en revanche aux oeuvres humanitaires maçonniques, car la « bienfaisance » est un devoir essentiel du Maçon au RER. Exclusivement masculine par tradition historique, elle reconnaît comme obédiences amies (outre les obédiences masculines) la Grande Loge féminine de France, le Droit Humain, et la Grande Loge mixte universelle. Tout homme « libre et de bonnes moeurs » croyant en la transcendance de l'homme peut y rentrer quelles que soient ses opinions politiques et religieuses. Athées et matérialistes pourraient s'y sentir mal à l'aise, mais le rituel maçonnique peut aider à faire progresser sur le chemin de la lumière et de la vérité tous ceux qui ne se mettent pas un bandeau sur les yeux ! Les discussions politiques et religieuses stricto sensu y sont interdites, comme le veulent les Constitutions d'Anderson afin d'éviter toutes discordes « viscérales ». Par contre, et la GLTSO est très stricte sur ce point, toutes les personnes appartenant à un mouvement extrémiste ou à une secte sont refusées ou exclues. Les profanes doivent s'engager, par écrit, sur ces deux points. Les principes maçonniques de tolérance et d'adogmatisme sont totalement opposés aux vues développées par ces mouvements politiques ou sectaires.

L'option de maintenir une Maçonnerie spiritualiste, traditionnelle et ésotérique peut s'avérer être un défi dans notre monde matérialiste dominé par les puissances financières et médiatiques. Nous ne voulons pas « hurler avec les loups » et perdre notre authenticité pour être « à la mode ». Nous avons l'Utopie de continuer à porter au troisième millénaire une tradition initiatique vivante pour aider l'homme dans sa réalisation intérieure qui est son véritable but sur cette terre, seul moyen d'aider l'ensemble de l'humanité à progresser vers la paix, la justice, la fraternité.

GLTSO
9, place Henri-Barbusse - 92200 Levallois Perret
http://www
.gltso.org

Source : http://www.i-m-f.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=76&Itemid=85&lang=fr

Lire la suite

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grande Loge Mixte Nationale

12 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les Obédiences présentes au salon 2015 : Grande Loge Mixte Nationale

La Grande Loge Mixte Nationale est une obédience qui permet de faire un choix entre loges mixte ou non. La mixité est plus que jamais aujourd’hui un élément fondamental et complémentaire pour les Hommes et les Femmes, mutuellement vecteurs d’un enrichissement commun. Ses loges sont des lieux de travail et d’enrichissement sur les plans intellectuel, spirituel et humaniste.


La GLMN est une obédience dotée d’une structure légère et non archaïque, composée de femmes et d’hommes ayant tous un idéal maçonnique profondément enraciné, intégrant et tenant compte des réalités économiques de l’époque qui est la nôtre, afin que les métaux ne soient pas un frein à une quête spirituelle, offrant à toutes celles et ceux qui le souhaitent d’avoir la possibilité éventuellement de nous rejoindre.


La GLMN, c’est une fédération de Loges souveraines, pratiquant les principaux rites: à savoir Rite Ecossais Ancien et Accepté, Rite Français Moderne Rétabli, Rite Français Traditionnel, Régime Ecossais Rectifié.


Sa devise :
« UNISSONS CE QUI EST E
PARS »


En Bretagne Pays de Loire
Aujourd’hui, La GLMN compte quatre Loges en Bretagne/Pays de Loire, à savoir :
Saint Malo « Les Trois Piliers » et « Le roc d'Aleth », Rennes « Renaissance » et Nantes « Adhuc Stat ».
Elles travaillent sous le Régime Ecossais Rectifié, au rite Ecossais Rectifié.


Les Loges de Rennes et Nantes sont mixtes.
Une Loge au Sables d’Olonne est en projet


Qu’est ce que le Régime Ecossais Rectifié ?
Le rite Ecossais Rectifié a été conçu, entre autres, par Jean-Baptiste Willermoz lors du Convent de Wilhelmsbad en 1782 à partir de quatre grands courants spirituels du Siècle des Lumières, la Franche-Maçonnerie Française, la théurgie des « Elus Coëns » de Martinès de Pasqually; Les « Templiers » de la Stricte Observance Templière du Baron Von Hund de Bavière et enfin « le Martinisme » de Louis-Claude de Saint-Martin dit « Le Philosophe Inconnu ».

Contact : www.g-l-m-n.fr

Adhuc Stat/Nantes : adhucstat44@gmail.com

Renaissance/Rennes : renaissance35rennes@gmail.com

Les Trois Piliers/Saint-Malo : secretaire3piliers@gmail.com

Le Roc d'Aleth/Saint-Malo : rocdaleth@gmail.com

Source : GLMN/Adhuc Stat

Lire la suite

Découvrir les Obédiences : Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm

17 Mars 2013 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les Obédiences : Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm

La GRANDE LOGE MIXTE DE MEMPHIS-MISRAIM est un Ordre maçonnique mixte et international travaillant au Rite ancien et primitif de Memphis-Misraïm, au sein de la Franc-maçonnerie Universelle.

La GRANDE LOGE MIXTE DE MEMPHIS-MISRAIM ne professe aucun dogme. Les francs-maçons qui la composent travaillent à la recherche de la Vérité. C'est pourquoi dans les Ateliers, des discussions ou débats ayant trait aux questions d’ordres religieux, philosophiques, historiques, voire sociaux ne pourront, en aucun cas, avoir d'autre but que d'éclairer les membres et leur permettre de remplir, en meilleure connaissance de cause, leurs devoirs de francs-maçons.

La démarche maçonnique, initiatique, ainsi adoptée par la GRANDE LOGE MIXTE DE MEMPHIS-MISRAIM propose, à celui qui s'y engage, un difficile voyage intérieur pour mieux se connaître, comprendre l'Autre et œuvrer à la construction d'un monde meilleur à la lumière de la démarche maçonnique pratiquée afin de combattre erreurs et préjugés. Les rituélies pratiquées invitent à poursuivre au dehors l'oeuvre commencée dans le Temple.

Les Soeurs et les Frères qui composent la GRANDE LOGE MIXTE DE MEMPHIS-MISRAIM appartiennent à toutes les couches sociales, à tous les milieux socio-professionnels.

Ils viennent chercher en Loge, une démarche spirituelle partagée entre femmes et hommes, avec les outils Traditionnels de la méthode maçonnique.

La franc-maçonnerie en général permet à toute personne qui se reconnaît comme «cherchant» d’entrer en contact avec des hommes et des femmes qui partagent la même recherche, la même quête spirituelle. Elle propose une méthode pour mieux se connaître, mieux structurer sa parole et donc mieux structurer sa pensée, programme ambitieux s’appuyant sur des outils spécifiques : la rituélie, le symbolisme, l’exigence de la fraternité.

La franc-maçonnerie égyptienne en particulier, permet en sus, une libre recherche bien au-delà du symbolisme, une démarche plus ésotérique, philosophique, hermétique voire gnostique.

Le Rite qui anime les Loges de la GRANDE LOGE MIXTE DE MEMPHIS-MISRAIM se nomme Rite ancien et primitif de Memphis-Misraïm. Il est organisé selon une progression en 96 degrés.

Sans être une « école de pensée », la franc-maçonnerie représente un « chemin de vie » que les Sœurs et Frères choisissent et partagent. La Franc-Maçonnerie Universelle s’inscrit globalement dans deux courants, l’un visant à changer la société pour transformer l’homme, l’autre travaillant à transformer l’homme pour changer la société.

La GRANDE LOGE MIXTE DE MEMPHIS-MISRAIM se revendique de ce second courant, apolitique et areligieux, ses membres respectant les lois de la société dans laquelle ils vivent et dont ils sont des citoyens actifs.

Dans cet esprit, la GRANDE LOGE MIXTE DE MEMPHIS-MISRAIM souhaite partager le plus largement possible la richesse de la démarche initiatique du Rite ancien et primitif de Memphis-Misraïm, en mixité.

La GRANDE LOGE MIXTE DE MEMPHIS-MISRAIM compte une cinquantaine de Loges présentes sur l’ensemble du territoire français, métropolitain et d’outre-mer, mais également dans plusieurs pays.

http://www.glmmm.fr/

Source : GLMMM

Lire la suite

Découvrir les Obédiences : Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm

12 Mars 2013 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Obédiences

Découvrir les Obédiences : Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm

La Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm, Association à but non lucratif, régie par la loi de juillet 1901, est une Obédience maçonnique créée en 1965 sous la Présidence de la Très Illustre Sœur Julienne BLEIER passée à l'Orient Eternel le 21 décembre 2004 après avoir œuvré avec Force et Vigueur au Rayonnement de notre Respectable Obédience.

Sa démarche obédientielle repose sur trois grands principes:

Démarche spiritualiste et symboliste, car la Franc Maçonnerie est avant tout, une société initiatique, un Ordre initiatique. En effet, inspirée des anciennes sociétés initiatiques et philosophiques, la Franc Maçonnerie est héritière d'un corpus symbolique et de rites exclusivement transmis par la voie de l'initiation. De plus, la Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm se caractérise par une filiation avec l'Egypte antique, filiation qui est au demeurant exclusivement symbolique. Elle emprunte ainsi, à l'Egypte antique, certains de ses symboles et de ses mythes.

Cette démarche peut être qualifiée de « spiritualité laïque », car celle-ci renvoie, non pas à un univers de conceptions religieuses ou dogmatiques, mais :

D'une part : à une expérimentation de la mouvance intérieure, à un voyage intérieur, dont l'objet est la quête elle-même

Et d'autre part : à un Désir d'élévation spirituelle, étant entendu que l'Etre Humain ne peut se réduire à sa seule dimension physique, mais que l'aspiration au « sacré » et « au dépassement de soi » est bien un dénominateur commun à toutes les cultures. Ce Désir d'élévation spirituelle s'enracine donc dans une quête du sens, dans une voie de connaissance ou processus d'éveil, qui vient mettre en harmonie, par l'étude des symboles et des mythes, l'expérience intuitive et la raison, dans un monde que l'on perçoit, de plus en plus préoccupé par le tangible, l'objectivable, le quantifiable, le mesurable et le vérifiable.

Démarche éthique, humaniste et adogmatique, car la démarche initiatique est aussi processus d'altérité, ouverture à l'Autre. La Franc Maçonnerie est une Fraternité Universelle : certes, Fraternité entre les membres mais aussi, Fraternité envers les Hommes. Le Franc Maçon est ainsi Citoyen du Monde, et cultive les valeurs de Tolérance et de Respect de l'Autre qui ne peuvent se concevoir sans Liberté absolue de conscience. La Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm associe démarche éthique et démarche humaniste, s'inspirant :

D'une part : des penseurs grecs antiques, notamment de Platon et d'Aristote. Platon est certainement le premier philosophe à avoir posé les bases d'un cosmos politique, avançant l'idée que la construction de la Cité philosophique idéale est inséparable de la recherche de la Justice. Quant à Aristote, celui-ci va introduire l'idée qu'il existe un bien relatif, à dimension humaine : c'est la notion même d'éthique, posant par là même les fondements d'une théorie de l'action ou pratique des vertus éthiques : justice-prudence-courage-équité.

Et d'autre part : de la philosophie des Lumières, qui est à l'origine de la défense des valeurs de tolérance, de liberté et d'égalité. Le siècle des Lumières proclame ainsi la nécessité d'améliorer la société, d'interdire l'oppression, de promouvoir l'égalité entre les hommes, en plaçant l'Homme au centre de la construction de la Cité, par l'exercice de sa « Raison éclairée », dans un combat contre toutes les formes de superstitions et de préjugés.

Démarche d'engagement dans la Cité, car la Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm considère que l'initiation doit trouver son prolongement dans la Cité. Ainsi, la Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm est aussi une Obédience de Femmes engagées dans la Cité, animées par le Désir de rendre le Monde plus juste et plus fraternel, sans prise de positions ni partisanes, ni idéologiques, avançant que c'est bien dans la quotidienneté que s'expriment la Liberté, la Fraternité et l'Egalité.

La Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm œuvre dans la Cité au travers de ses membres engagés dans des actions hospitalières et dans le tissu associatif. Ainsi, la Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm avance que l'initiation ne peut se suffire de mots. L'action humaine est ici entendue comme praxis, c'est-à-dire portée par une intention morale et politique, le terme « politique » étant à entendre en son sens étymologique, c'est-à-dire au sens de valeurs. C'est donc bien la problématique de l'agir humain qui est ici posée, dans ce passage de l'être en puissance à l'être en actes et par analogie, dans le passage de l'initiation à l'initiation en actes.

Démarche spiritualiste et symboliste, démarche éthique, humaniste et adogmatique, engagement dans la Cité, tel est le triptyque, sur lequel repose le projet de la Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm, dans ce questionnement permanent : « Comment rendre le monde habitable pour et par l'Homme », questionnement qui est l'étymologie même du terme « éthique ». C'est à ce questionnement auquel nous sommes conviés, en tant que Citoyen, en tant que Femme, en tant que Franc Maçon et en tant que Franc Maçon de la Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm.

GLFMM
57 rue d'Amsterdam - 75008 Paris
http://www.glf-
mm.org

Source : http://www.i-m-f.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=72&Itemid=81&lang=fr

Lire la suite
1 2 > >>