Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bilan du salon 2015 : Les Harmonies de la Franc-Maçonnerie

27 Avril 2015 , Rédigé par IMF-Bretagne Publié dans #Salon Maçonnique de Rennes

Bilan du salon 2015 : Les Harmonies de la Franc-Maçonnerie

Cette troisième édition du Salon maçonnique du Livre et de la Culture de Rennes se devait être celle de la maturité.

Disons-le d'emblée, les organisateurs peuvent être fiers du chemin parcouru et de l'oeuvre accomplie dans des conditions qui ne furent pas toujours optimales, alors que les obstacles et autres impondérables n'ont pas manqué au cours des deux années passées (à commencer par le choix de la date, sans doute le point le plus sombre - et peut-être le seul - pour lequel nous n'eûmes pas de latitude. Donc pas de regret).

Mais d'abord, soyons fiers du programme proposé autour du thème "Les harmonies de la Franc-Maçonnerie". Un thème que nous entendions décliner dans toutes ses acceptions. Et ce fut le cas, notamment autour des interventions déclinant l'univers musical (la conférence de Nicole Desgranges sur Musique et Franc-Maçonnerie; le récital du quatuor à cordes Delgay-Troise qui réjouit nos tympans le samedi...), mais aussi les tables rondes.

Parlons-en justement de ces tables rondes qui furent particulièrement saluées par la qualité de leur contenu et l'esprit de complémentarité et de construction maçonnique qui s'y exprima.

L'IMF-Bretagne avait spécifiquement souhaité mettre en valeur les revues maçonniques trop souvent méconnues ou négligées aujourd'hui alors qu'elles jouèrent un rôle si important dans la maturation de la pensée maçonnique. Et c'est justement ce rôle et cette influence (hier [alors qu'une revue comme La Chaîne d'Union vient de fêter ses 150 ans], aujourd'hui et demain) qu'il s'agissait de développer. Quatre animateurs majeurs de ces revues (Eric Algrain pour La Chaîne d'Union, Humanisme et Chroniques d'Histoire maçonnique; Patrick Bouché des Cahiers Villard de Honnecourt; Paul Paolini de Renaissance Traditionnelle et Jean-Pierre Bacot de Critica Masonica; sous la modération de Francis Moray, de Franc-Maçonnerie Magazine) s'y sont employés avec brio, humour et synergie, soulignant leurs spécificités, leurs convergences, leur importance. Un grand moment de maçonnerie.

Grand moment poursuivi le lendemain par l'autre grande table ronde du week-end, celle des dignitaires, où, là encore, un véritable esprit maçonnique - oserait-on presque murmurer : trop rare - a soufflé, encore une fois dans l'humour et la complémentarité. Et cette table ronde relevait de l'exceptionnel car, pour la première fois dans ce type d'interventions solennelles collectives, la GLNF était présente et, pour la première fois également, le Grand Maître en exercice du GODF nous honorait de sa présence. Ainsi ont pu s'exprimer Daniel Keller, GM du GODF, Elisabeth Guéméné, 1e vice-président de la fédération française du Droit Humain, Jean-François Variot, Grand Orateur de la GLNF (qui était déjà intervenu dans une conférence sur la régularité au salon IMF de Paris de novembre dernier), Catherine Jeannin-Naltet, GM de la GLFF et un conseiller fédéral de Bretagne de la GLTSO (représentant René Doux, le GM, empêché).

Là encore, une table ronde de haute tenue, tant sur le fond que dans la forme, hélas, déclinée devant une assistance trop peu nombreuse au regard de la 2e édition.

Car ce sera là le point négatif de ce 3e salon. Sans doute pourra-t-on imputer le trop faible nombre de visiteurs aux vacances et au trop beau temps. Et certes, nous n'avions pas eu le choix de la date fixée depuis un an déjà pour se conformer à certains calendriers. Mais cela ne réparera pas tout.

Réjouissons-nous au moins du plaisir des présents ayant assisté à un grand moment de maçonnerie. Et soyons fiers également de l'organisation du 2e concours de nouvelles, L'Encrier maçonnique, ainsi que le 1e concours de peinture, Fantaisies celtiques sur la palette maçonnique, qui ont rempli leurs objectifs en renforçant la dimension "culturelle" et non simplement "bibliophilique" de l'événement.

Merci à tous ceux qui ont été présents, tant dans l'organisation que parmi les participants exposants et intervenants et le public.

Et ayons une pensée pour notre président, Jean-Pierre P., qui s'est tant donné et qu'une malheureux paramètre de santé a empêché d'être présent. Souhaitons-lui le plus prompt et entier rétablissement. Merci Jean-Pierre! Tu étais avec nous et ce salon te doit beaucoup.

Partager cet article

Commenter cet article